Choisir sa raquette de padel

La raquette est un outil indispensable à la pratique du padel. Comme dans toute autre discipline sportive, faire le choix de son équipement permet d’améliorer ses performances. Cependant, pour bien choisir sa raquette de padel, il faut au préalable en maîtriser toutes les caractéristiques. Car, bien que de nombreuses similitudes existent entre le padel et le tennis, la pratique de l’un ou de l’autre nécessite des outils spécifiques. Aussi, doit-on se demander, avant d’en faire l’acquisition, quelles sont les caractéristiques d’une raquette de padel ?

Qu’est-ce qu’une raquette de padel ?

Une raquette de padel est constituée de 4 éléments principaux :

  • Le cadre de la raquette : il se distingue par sa robustesse et sa solidité ;
  • La gomme de raquette ou noyau ;
  • La zone de frappe ;
  • Le parement ou revêtement de la raquette.

Une bonne raquette de padel doit obéir à certains critères pour être réglementaire. Ces normes sont celles édictées par la Fédération espagnole et internationale de la discipline. Celle-ci considère comme raquette réglementaire, celle ayant les caractéristiques suivantes :

  • Longueur : 455mm ;
  • Largeur : 260mm ;
  • Épaisseur : 38mm ;
  • Longueur zone de frappe : 300mm ;
  • Largeur zone de frappe : 260mm ;
  • Diamètre zone de frape : 9-13mm, perforée par un nombre illimité de trous ;
  • Longueur manche : 350 mm (max) avec cordon de sécurité au bout.

Voilà, pour ce qui est de la norme. Maintenant, il faut savoir que la raquette de padel se décline sous plusieurs formes, trois en l’occurrence. Outre la forme qui diffère, le poids aussi est différent d’une raquette à une autre, sans parler des divers matériaux qui permettent de la fabriquer. Aussi, conviendrait-il de connaître chacun de ses éléments qui vous aideront à faire le choix d’une meilleure raquette de padel.

Quelles sont ses principales caractéristiques ?

1-      La forme de la raquette

Parlant de la forme de la raquette de padel, il en existe trois comme déjà signalé. Le choix de l’une ou de l’autre forme se fera selon qu’on est joueur débutant, joueur confirmé-offensif ou joueur confirmé-défensif. Mais, voyons plutôt ces formes.

La forme ronde : ce qui la distingue des autres au-delà de sa configuration, c’est qu’elle permet de garder un meilleur contrôle sur la balle. L’équilibre étant situé ici en bas de la raquette, il est facile de la manier à son aise. C’est la raquette idéale du joueur débutant.

La forme en goutte d’eau : elle est la forme de raquette la plus commercialisée. Deux éléments permettent de la différencier des autres outre son aspect : contrôle et puissance. Cette raquette permet de garder une maîtrise de balle et offre une puissance optimale. Elle est parfaitement adaptée pour les joueurs moyens ou plus particulièrement ceux des joueurs qui font montre de force et de puissance.

La forme diamant : la particularité d’une raquette dont la forme est en diamant est sa zone de frappe. La taille de celle-ci est moindre que celle des autres. Cependant, elle offre une puissance de coup que les autres n’ont pas. C’est pourquoi elle convient davantage aux joueurs expérimentés. Elle est plus utilisée par les joueurs professionnels en raison de leur excellent niveau technique.

2-      Le poids

Toutes les raquettes n’ont pas le même poids. Celui-ci varie le plus souvent entre 300-390g. Or, le poids de la raquette, indubitablement à un impact sur votre style de jeu. La frappe est plus puissante, tant que la raquette est plus lourde. De la même manière, moins elle pèsera, plus vous gagnerez en précision, en rapidité, mais vous perdrez aussi en puissance.

3-      L’équilibre

L’équilibre d’une raquette est intrinsèquement lié à sa forme.

  • La raquette ronde offre un équilibre en manche. Ce qui permet d’avoir un meilleur contrôle de balle, parce qu’elle est plus maniable. Mais, ce qu’on gagne en maniabilité et en contrôle, on le perd en puissance. Les frappes sont moins percutantes, moins énergiques.
  • La raquette en forme de goutte d’eau pour sa part garantit un équilibre médium, polyvalent. C’est le compromis parfait entre contrôle et puissance.
  • La raquette en forme diamant quant à elle, grâce à son équilibre en tête, permet de réaliser des frappes vigoureuses, puissantes. Malheureusement, en termes de manœuvrabilité, la tâche est beaucoup plus ardue.

4-      Les matériaux de fabrication

Trois principaux types de matériaux permettent de fabriquer les raquettes de padel : la fibre de verre, la fibre de carbone et le kevlar. Le choix de ces matériaux n’est pas anodin. Ce qui est recherché, c’est aussi bien la solidité, le contrôle que la puissance de la raquette.

  • La fibre de verre : au-delà de son prix qui est plus abordable, ce qui la caractérise c’est sa flexibilité et sa résistance qui font qu’elle se déforme moins vite que les autres. Elle s’utilise couramment en surface de tête. Néanmoins, son poids est plus important.
  • La fibre de carbone : contrairement à la précédente, la déformation ici est plus rapide, même si elle est plus coûteuse. Elle s’utilise principalement sur le cadre, mais aussi en surface de tête.
  • Le kevlar : plus cher, plus résistant, mais moins flexible. On s’en sert principalement pour le renforcement de la raquette.

Il s’agit là des matériaux principaux de fabrication d’une raquette de padel. Néanmoins, on y trouvera aussi d’autres matériaux : titane, graphite, gomme EVA, etc.

5-      Le noyau

Quand on parle de noyau, c’est de la gomme de raquette qu’il s’agit. Elle peut se fabriquer à partir de la gomme EVA ou de FOAM. La première est moins flexible, plus dure. Son avantage au-delà de sa durabilité, c’est la puissance et le contrôle qu’elle permet à la raquette d’avoir. C’est le matériau le plus utilisé.

Le FOAM est un matériau mou. Aussi, perd-il en puissance et en contrôle, mais gagne en sortie de balle. Les raquettes en FOAM sont moins durables. Il est aussi possible de trouver des raquettes qui combinent les deux.